Mehdi SHOHRATI                                                                MANIFESTE 
                                                                                                                  
           Quand la Science prend position!                         COMMUNISME                                      Philosophie Scientifique
                     ACCUEIL      Les Infos Journalière  L'Hommage  En Persant       
   Sommaire
 
   Quel est le but?
   A propos du site
       Manifeste
           du
    Communisme
   La Dialectique
   La Science
   La Philosophie
  La Démocratie et les communistes
   La Démocratie
           ?

    M.C et M.P.C
           APE
 Fitichisme de Marchan..
      La Solidarité
   Crise Quelle Charme
 

                                     La crise, quelle charme

     La crise ; "Aggravation soudaine d'une infection pathologique."
     "Changement rapide d'état, en particulier nerveux."
     "Période difficile ou de bouleversement de système, dégradation,"
     La société humaine fonctionne avec l'Argent, la Propriété et l'Echange, (chacun est l'aspect différent de l'autre) et non pas l'humanisme. L'A.P.E.dépendent de deux éléments très important, le Marché et la marchandise, de l'offre et de la demande. Ils doivent toujours trouver de nouveau produits et des nouvelles places de vente, la moins chère possible ou gratuite de n'importe quelle manière, en détruisant la nature même si cela se fait par la guerre et le massacre, par le vol et le pillage comme on trouve sur la Terre.
     L'immense parti de la richesse des riches proviennent de la nature. Les ultras riches (les compagnies industrielle et militaire) cherchent des marchandises et des endroits pour les écouler. La Terre est très petite, toutes les surfaces sont déjà devenues des marchandises et puis tous les marchés sont saturés. Il n'y a ni d'autre marchandise et ni d'autre marché à conquérir. Il n'y a pas d'autre Planète alentour pour calmer le ventre de l'A.P.E... Sauf, détruire pour pouvoir reconstruire et d'avantage détruire la nature. Les guerres, les ingérences et les occupations militaires sont toujours pour l'A.P.E. et rien d'autre, qui créent (davantage) une minorité ultra riche et la majorité rien ou presque rien, pauvre et esclave. C'est le bute des riches, mais qui ne fonctionne pas de la façon dont ils veulent. La structure de l'(Argent, la Propriété et l'Echange) ne peut jamais aider la nature et aussi l'homme. L'A.P.E. ne comprend pas la nature, ni l'homme. Les mêmes assassins et voleur veulent sauver la nature et l'humanité, qui détiennent l'ensemble de l'A.P .E. Les banquiers ne comprennent pas la nature et l'humanité sauf si c'est marchandise et marché. Les tous petits marchés (ex; un commerce) font la même chose que les plus grandes compagnies militaro- industrielle pour l'A.P.E., plus de marchandise, les moins chères possible et d'avoir le marché, le plus vite possible et de s'accaparer du marché, et en plus impose tout à leur façon. Fabrication des marchandises réel ou imaginaire de n'importe quelle façon et possibilité que ça soit rien que pour l'A.P.E.
     Toutes les technologies sont et font pour l'A.P.E.
     Le système de consommation (consommer toujours), c'est-à-dire davantage destruction de la nature. L'Argent tout seul ne pense qu'à lui et sa progression, si l'un ne le fait pas, les autres le feront surement. Touts les changements et tous les actions sont causés par et pour l'A.P.E. et finissent en sa faveur. La société humaine est et devient pour l'A.P.E. Cette consommation n'a pas une harmonie ou une logique avec le droit innée de l'homme ou avec la classification scientifique de la société. La reprise est synonyme de plus de marchandise et plus de marché, c'est-à-dire plus destruction de la nature et qui ne peut pas durer longtemps. Ce qui donne la crise.
     La récession, c'est la baisse de production (marchandise), ou la ralentissement du rythme de croissance de l'activité d'A.P.E (marché), ce n'est rien d'autre que la crise.
     La croissance économique ne veut absolument pas dire la classification scientifique de la société ou même l'amélioration de la situation des pauvres et des affamés mais comme la renaissance ou reprise "dite" économique donne amélioration de vie de capitale ou de revenu de certain et augmentation de la richesse des riches. La croissance signifie plus de consommation pour certain et plus de production, c'est à l'inverse plus de destruction de la nature dont l'eau potables, les mers, les terres, les forêts et les animaux. Comme quoi pour les sauver il faut payer (par l'argent), puisque la croissance dans la société qui fonctionne avec A.P.E n'est pas classifier de façon scientifique (des règles, des lois et des données), ne peut pas être régulier, qui est une menace à la santé de la nature et puis l'homme.
     Il n'y a pas une classification scientifique ou logique de la société. L'homme est ni gagnant dans la reprise de l'économie (les mouvements de l'A.P.E.) ni la nature. La reprise est et a été toujours pour une minorité et non pas pour tous les hommes et ni pour la nature.
     La destruction d'eau potable est causé pour et par l'A.P.E. qui à la fin crée la crise.
     La destruction de la nature, la destruction des variétés des plantes, des arbres, des animaux terrestre, des poissons et des variétés d'algues et cetera est causée pour et par l'A.P.E. qui à la fin crée aussi la crise.
     Les massacres et les guerres sont causé pour et par l'A.P.E. qui à la fin crée la crise, la tragédie.
Plus de soixante dix pour cent de la production de l'énergie que ça soit du pétrole, du nucléaire, des éoliennes du charbon du barrage sont fait par et pour l'A.P.E., qui détruise l'environnement qui à la fin crée la crise.
Plus de quatre vingt pour cent de technologie et les recherches est causé par et pour l'A.P.E., en changent la nature.
     Et ça continu de plus en plus. Rien ne peut empêcher le chemin de l'A.P.E..
Même s'il y a une certaine renaissance ou reprise, la crise pour autant ne bougera pas beaucoup. Par contre il accélérera jusqu'à la disparition presque totale de la nature et en même temps l'homme lui même.
     Chaque reprise, chaque bénéfice ou chaque progrès d'entreprise, c'est plus de perte pour la planète Terre et l'humanité. Ça ne veut absolument pas dire que la disparition des affamés, des malheureux et même pas sauver la nature. Mais justement au contraire, les riches deviennent plus riches que jamais. La nature, cette richesse (possibilité, variété) est transformée par l'esclave moderne et classique.
     Et puis on vous insiste à consommer et d'avantage consommer, c'est-à-dire d'avantage détruire la nature pour remplir les poches des riches.

 

 

                         Vive l'Entraide, la Solidarité, la Cooperation
                                 Vive la Commune 
                                                         mehdi.shohrati@manifesteducommunisme.com