Mehdi SHOHRATI                                                                MANIFESTE 
                                                                                                                  
           Quand la Science prend position!                         COMMUNISME                                      Philosophie Scientifique
                     ACCUEIL      Les Infos Journalière  L'Hommage  En Persant       
   Sommaire
 
   Quel est le but?
   A propos du site
       Manifeste
           du
    Communisme
   La Dialectique
   La Science
   La Philosophie
  La Démocratie et les communistes
   La Démocratie
           ?

    M.C et M.P.C
           APE
 Fitichisme de Marchan..
      La Solidarité
   Crise Quelle Charme
 

                            AVANT-PROPOS

  

     Jusqu’à présent les êtres humains pensaient, certains pensent toujours, que pour changer la société humaine ou plutôt la rendre humaine, il fallait que les hommes changent de façon individuelle, c'est-à-dire que chaque homme se change lui même. En d'autres termes pour qu’il n’y ait plus d’injustice, d’insécurité, de délinquance, de violences, de mensonges, d’escroqueries, d’exploitations, de pauvreté, de famine, de voleurs, de violeurs, d’égoïsmes, d’ individualismes, d’ insolence, d’ impertinence… il faut que les êtres humains se changent et la société  deviendra saine.

     Mais les mouvements communistes (Marx, Engels, Lénine et d’autres) disaient  qu'il fallait d'abord changer la société pour que les êtres humains changent. Dans une société pourrie l’homme ne peut pas se changer. Les êtres humains font ce que leur société leur a donné ou qu’ils apprennent par la ou les sociétés. L’homme réagit par l’ensemble de données de la société. L’homme ne peut pas se changer quand il est matraqué tous les jours par ces injustices, ces violences, ces inégalités et mensonges… En plus il y a six milliards d’êtres humains sur Terre (avant il y en avait moins) comment peuvent-ils changer sans aucune information et connaissance !? C’est une aberration. Mais par contre si on change la société en la rendant plus saine on peut s'attendre  à des êtres humains sains. La société est constituée de différentes classes sociales, des plus riches jusqu’aux plus pauvres, en fait, une petite minorité domine en faisant les lois et une grande majorité est dominée et obéit, ce sont les prosternés du monde. La société fonctionne aussi avec un Etat, des institutions, des organes, des forces et des capacités. Mais pour la changer, il faut un organisme qui puisse adapter et orienter cette démarche vers une société plus égale, plus juste et plus de paix. Mais les riches ne veulent pas changer la société et n’acceptent que personne, ni idée ne vienne la modifier. C'est pour cela que les riches ont tout pour dominer, imposant un système dictatorial capitaliste ou impérialiste, ils ont des forces, des capacités, des pressions, des matraques et cetera. Marx, Engels, Lénine et autres théoriciens continuent à dire que dans la société la classe dominante, les exploiteurs, les riches écrasent les travailleurs et les pauvres ou les exploités, donc il y a une lutte des classes entres les capitalistes (les riches) et le prolétariat (les travailleurs). Si les travailleurs s'unissent et appliquent les mêmes méthodes que les capitalistes c'est-à-dire de créer un système dictatorial prolétarien, à l'opposé des capitalistes, bien orienté par un parti communiste fort qui défend les intérêts des travailleurs, on peut abolir les systèmes d'exploitation et il n'y a plus de classes riches et pauvres. Cette société qui n’est pas capitaliste sera non capitaliste c’est à dire communiste. Pour en connaître plus il faut consulter les ouvrages de Marx, Engels, Lénine et autres savants communistes ou mouvements communistes.

     Ce manifeste de communisme qui n’est pas le manifeste des communistes ou partis communistes, montre les autres règles, lois et données de la science, donc une autre pensée. Maintenant il est clair que pour changer les êtres humains, c’est à dire avoir des êtres humains sains, il faut avoir une société saine. Ce manifeste est une série de règles, lois, données, méthodes et leurs explications. Ces règles n’ont pas été fabriquées par l’homme, c'est-à-dire qu’elles ne sont pas sorties de son cerveau mais de l’existence ou de la nature qui existe en dehors de la pensée. Ce sont des règles, lois et donnés qui fonctionnent automatiquement et dont dépend l’existence de l’homme (l’humanité). Maintenant les êtres humains sont entrés dans une phase de leur connaissance, laquelle ne peut pas les nier. Toutes ces règles, lois et donnes de ce manifeste de communisme sont liées, même leurs significations de façon dialectique entre elles. Les significations des termes dans les autres livres, pensées ou dans le passé ne sont pas les mêmes que dans cet ouvrage. Donc il faut bien lire. Ce manifeste de communisme est un livre scientifique. Il ouvre une autre fenêtre à la connaissance humaine qui n’a jamais été montrée et ouverte. Dans ce livre la science a pris sa position et sa place pour la première fois et la philosophie a pris un autre aspect, elle est devenue unique comme les autres branches de la science.  Beaucoup de règles, lois et données de la science sont apparues. Ce manifeste ouvre une autre porte qui n’a jamais été ouverte dans l’histoire de la connaissance. Ici les problèmes de l’existence sont définis de manière différente que chez les Marxistes Léninistes (Marx, Engels, Lénine et autres). La vision de voir « le monde » est différente et n’a jamais été imaginée. Chaque mot a sa propre signification et certains ont des significations plus élaborées ou même différentes. Ne prenez pas ce manifeste de communisme à la légère.      

     C’est grâce à Marx, Engels, Lénine, tous les mouvements  et  savants communistes que cet ouvrage est sorti.

     Ce manifeste de communisme est dédié à tous les braves qui ont voulu et veulent changer le monde en faveur des pauvres et affamés et surtout à tous les mouvements communistes et aux savants communistes qui se sont battus pour le droit inné de l’homme.

     * La descendance de l’homme dépend de cet ouvrage.

     * Les valeurs (argent et propriété) sont incompréhensives pour ce manifeste de communisme.

 

 

                         Vive l'Entraide, la Solidarité, la Cooperation
                                 Vive la Commune 
                                                         mehdi.shohrati@manifesteducommunisme.com