Mehdi SHOHRATI                                                                MANIFESTE 
                                                                                                                  
           Quand la Science prend position!                         COMMUNISME                                      Philosophie Scientifique
                     ACCUEIL      Les Infos Journalière  L'Hommage  En Persant       
   Sommaire
 
   Quel est le but?
   A propos du site
       Manifeste
           du
    Communisme
   La Dialectique
   La Science
   La Philosophie
  La Démocratie et les communistes
   La Démocratie
           ?

    M.C et M.P.C
           APE
 Fitichisme de Marchan..
      La Solidarité
   Crise Quelle Charme
 

                                      ESTESMAR

     Comme on a précédemment expliqué, la société humaine est un organisme vivant qui est constituée par des êtres humains qui ont une relation vivante  entre eux. Chaque organisme vivant attrape la maladie.

     L’ESTESMAR est une maladie qui existe dans la relation entre les êtres humains,  on peut dire  dans la société. Les individus ne constituent pas la société, mais la relation vivante entre les individus. Le phénomène ou élément qui impose aux individus d’avoir des relations entre eux, c’est leur droit inné. Dans la nature ou plutôt dans toutes les sociétés dites animales, elles fonctionnent pour leur droit inné. En d’autre terme le droit inné de chaque individu,  dépend des autres. C’est le droit inné qui décide pour chaque individu de la société.

     Il faut ajouter que la relation entre les individus dépend   de règles, lois et données et cela en dehors de la pensée humaine. Le droit inné c’est l’existence même de l’organisme, autre chose n’a pas de signification. Dans le cerveau humain n’importe quoi, même rien peut être placé, rien peut être compréhensif. Mais la réalité en dehors du cerveau ou de l’imagination est  autre chose  qui a des règles, lois et données,  sans ces règles elle est incompréhensif et fonctionne automatiquement.

     L’homme sans d’autres hommes n’existera pas pour longtemps, de  même  une société sans d’autres sociétés. C’est parce que tous les besoins humains ou la société humaine, existent partout sur terre. Ainsi une société, seule, n’est pas capable d’atteindre  la connaissance scientifique mais avec toutes les autres sociétés sur terre.

     On a dit que la relation entre les individus humains est basée sur leur droit inné, mais justement  là, il y a un problème, car le droit inné est dépendant d’un autre phénomène qui est l’ESTESMAR.

     Les êtres humains pour accéder à leur droit inné ont besoin de l’argent. Par exemple l’estomac, c’est à dire le corps, de l’homme  est dépendant de la nourriture, cette dépendance est un phénomène naturel  car sans cela il n’existera pas. Mais il y a un autre phénomène, c’est l’ESTESMAR, qui  empêche cette dépendance, et quand il n’y a pas d’argent, cette relation ne se résoudra pas ou ne se fera pas et   n’aura pas lieu. Mais pourtant cette dépendance pour la nature est incompréhensive. C’est à dire qu’on ne peut pas demander de l’argent à un poisson qui a besoin d’eau ou  demander autre chose à la place. Lorsque l’estomac à besoin de nourriture il faut absolument lui donner par n’importe quel moyen, parce que son existence en dépend.

     ESTESMAR, c’est à dire l’argent, la propriété et l’échange sont trois éléments obligatoires et vitaux pour lui.

     L’estomac de l’homme ne comprend pas l’argent, mais la relation humaine impose le besoin d’argent. Cette contradiction ne se résoudra jamais, l’homme pour se procurer de l’argent fait n’importe quoi et  se trouve obligé de le faire.

     ESTESMAR (l’argent, la propriété, l’échange) est une sorte de maladie sociale qui existe dans la relation humaine et qui empêche le processus historique et logique de la société humaine et de l’homme. Il faut ajouter que cette maladie a détruit beaucoup d’êtres vivants et détruira l’humanité tout entière ainsi que la plupart des animaux et plantes sur terre.

     ESTESMAR est une sorte de relation entre les êtres humains, une relation qui est différente de celle de la nature, à celle qui devrait être. En réalité l’homme pour avoir ses droits innés est dépendant de l’ESTESMAR de telle façon que même pour la production, il dépend d’ESTESMAR. Comme on l’avait précédemment dit, c’est le droit inné qui doit décider pour la relation humaine, ou plutôt ça devrait l’être, ce qui n’est pas le cas puisque l’ESTESMAR décide pour le droit inné. L’ESTESMAR voit un intérêt pour la production sinon il le détruira. Ce n’est pas pour rien qu’il détruit les surproductions, même si des milliers de femmes, d’enfants et d’hommes ont un besoin vital.

     ESTESMAR est une sorte de relation humaine, qui a sa propre règle, loi et donnée et qui fonctionne de manière automatique.

     Dans la nature, c’est le droit inné qui décide pour la production ou la production pour le droit inné, mais dans la société humaine, c’est l’ESTESMAR qui décide à la fois pour le droit inné et aussi pour la production.         

     Droit inné et  production dépendent d’ ESTESMAR qui est un élément étrange et étranger.

     L’homme a créé l’ESTESMAR et tout d’un coup il lui est devenu étranger et a pris l’homme comme esclave. Pour l’ESTESMAR le droit inné est également un élément étrange et étranger. C’est là, la contradiction de la société humaine, et si cette contradiction continu se sera la fin de l’humanité. La relation humaine est basée sur l’ESTESMAR  depuis bien longtemps avant notre ère. C’est même ce phénomène qui crée des tas de problèmes et de contradictions, et des contradictions dans la contradiction. L’ESTESMAR n’existe que dans la société humaine. Un élément étranger dans le corps humain l’entraîne vers la mort, dans la société  on est sur cette voie également.

     L’ESTESMAR est un mot persan, qui veut dire  exploitation. Il tient compte à la fois de l’exploiteur et l’exploité, le moral et l’immoral, ou matériel et immatériel.

 

 

                         Vive l'Entraide, la Solidarité, la Cooperation
                                 Vive la Commune 
                                                         mehdi.shohrati@manifesteducommunisme.com