Mehdi SHOHRATI                                                                MANIFESTE 
                                                                                                                  
           Quand la Science prend position!                         COMMUNISME                                      Philosophie Scientifique
                     ACCUEIL      Les Infos Journalière  L'Hommage  En Persant       
   Sommaire
 
   Quel est le but?
   A propos du site
       Manifeste
           du
    Communisme
   La Dialectique
   La Science
   La Philosophie
  La Démocratie et les communistes
   La Démocratie
           ?

    M.C et M.P.C
           APE
 Fitichisme de Marchan..
      La Solidarité
   Crise Quelle Charme
 

                                 GUERRE  ET  PAIX

 

     C’est une donnée philosophique, c’est à dire qu’elle utilise les règles, lois et données de celle-ci. Elle fait partie de données de polarité et font une polarité.

     Guerre et paix  dans l’ESTESMAR est différente de celle de la nature. Cette donnée chez l’ESTESMAR est une source de profit et d’aide à la croissance et au développement. La guerre est une nécessité très importante dans la progression et le développement d’ESTESMAR. Bien sûr, dans une forme de gouvernement dictatorial, elle a  plus de possibilités de progression que dans un gouvernement dit républicain ou démocratique. Quelque soit la forme de gouvernement, c’est l’ESTESMAR qui décide. En tout cas, même avec des désordres dans une société, il est capable de vivre facilement.

     Les plus grands empires ont vécu des siècles en créant les plus grandes armées et en assassinant, massacrant, torturant, pillant et créant la force et la puissance comme des dieux. Sinon ils avaient du mal à gouverner. La guerre était et est toujours la plus grande source de profits des exploiteurs. Tant qu’il y aura l’ESTESMAR il en sera ainsi. Que cela soit (la guerre) entre les concurrents ou entre l’ESTESMAR et le droit inné, il y a toujours une histoire de profits.

     Dans le système (relation) d’ESTESMAR aucune guerre n’existe sans les exploiteurs et les exploités, entre les exploiteurs eux mêmes ou entre les exploiteurs et le droit inné. Les exploiteurs ont assassiné, torturé et détruit les peuples et la nature, pour leur vie et leurs profits, les exploités l’ont fait pour leurs droits innés et le font toujours. Les exploités pour leurs droits innés ou un minimum de profits font n’importe quoi et sont obligés de le faire. Les exploiteurs et les exploités ont fait disparaître les populations ou les tribus et les animaux et les végétaux connus et inconnus.

     Les exploiteurs pour leurs profits  et pour plus de profits font n’importe quoi, volent la nature, les êtres humains et les animaux et vendent les produits de destruction massive comme les drogues, tabacs, alcools ou les armes explosives et bactériologiques, chimiques, mines ou vendent les morts et les vivants et cetera. Les exploités le font pour leurs profits et aussi pour leurs droits innés.

     La guerre entre les exploiteurs, l’ESTESMAR et le droit inné n’est pas sans faire couler de sang.

     L’homme est le seul animal qui assassine et massacre les vivants pour les morts. Il le fait pour le profit qu’il soit humain, animal ou végétal. Il pleure pour les morts et il méprise les vivants. Il prie devant lor, l’argent, les pierres précieuses et autres et il détruit et gaspille l’eau, l’air, la terre et les nourritures.

     Guerre et paix est une donnée d’ESTESMAR, ce sont deux éléments pour son développement et sa croissance. Ici on parle de donnée ou polarité, guerre et paix qui sont créés par son phénomène, c’est à dire l’ESTESMAR.

     Les concurrents (dans l’échange ou commerce) par rapport aux intérêts (l’argent, la propriété et l’échange) font la guerre ou la paix. Cela dépend des intérêts de l’un ou de l’autre et de quelle manière ils font la guerre ou la paix. Bien entendu, dans les guerres d’ESTESMAR, les deux parties ou plusieurs concurrents ont jeté et jettent les peuples entre eux, qui s’assassinent, pillent et massacrent … ils l’ont fait et le font toujours. Si l’entreprise est petite, patron, famille ou amis, elle participe aux combats et par rapport à l’entreprise plus grande, cela nécessite des forces plus spécialisées, et plus grandes comme les Etats ont les armées. Dans toutes les situations, c’est toujours avec les forces, menaces et chantages…

     Les populations ou plutôt les êtres humains sont tués ou  meurent de deux façons sans compter l’aspect naturel :

     L’une : au moment où ils se révoltent et se lèvent pour leurs droits innés et contre l’ESTESMAR.

     L’autre : au moment où les exploiteurs pour leurs intérêts (l’ESTESMAR), leurs profits et leurs concurrents, jettent les peuples entre eux pour qu’ils s’assassinent et se tuent… au nom de la patrie, du nationalisme, de la métaphysique, des couleurs, des odeurs, de la culture… Les peuples sont ensorcelés par ces noms-là puisqu’ils n’ont pas de contenu.

     Il faut savoir que dans la guerre les perdants sont toujours les êtres humains et la nature, même s’il y a des gagnants. Assassiner  un être humain qu’il soit dans le camp des gagnants ou des perdants n’est que perdre son espèce et il n’y a ni gagnant ni perdant. D’autant que la guerre détruit tout même la nature, quelque soit la situation. Les gagnants, les riches ou les exploiteurs ne seront jamais à l’abri non plus. On ne peut pas massacrer, assassiner et détruire les êtres humains, la nature, les animaux et les végétaux et espérer  vivre longtemps.

     Dans le passé, les armes n’étaient pas très ou assez puissantes et pourtant des populations, des animaux et des forêts ont disparu.  A présent, il y a des armes tellement puissantes et destructibles qui peuvent détruire toute trace de vie  (plusieurs fois sur Terre s’il le fallait). Les mêmes causes qui ont assassiné les êtres humains ou plutôt les mêmes causes qui ont créé la guerre dans le passé  se produiront sûrement et obligatoirement et cette fois ci ce sera la fin de l’existence humaine. Nous entrons vers la destruction totale de l’humanité et en plus ils préparent nos enfants avec des tas de jouets de guerre et de massacre, des morts, des horreurs, des sauvageries, des violences et des colères. Rien d’humain.

     La guerre détruit tout même les traces de notre passé naturel et social ainsi que celles laissées par les animaux et les végétaux. L’ESTESMAR va créer sa propre trace qui est l’anéantissement total.

     Les exploiteurs font des profits que ce soit dans une circonstance ordonnée ou désordonnée. Cela dépend de la situation donnée. S’il (l’ESTESMAR) a besoin de désordre, il le crée et s’il profite plus de l’ordre alors il le crée aussi.

     L’ESTESMAR par les exploiteurs (les industriels, les riches et les métaphysiques) avec toutes ses forces, fait les publicités pour la guerre, la peur, la haine, la sauvagerie et la tuerie, à travers les images, jeux, films, théâtre, éducation, livres et BD… Les exploiteurs préparent les enfants avec des jouets dangereux, méchants, métaphysiques, guerriers et qui anéantissent et imposent. En face d’un tel désastre il n’y a rien.

     Les exploiteurs même pour assassiner et massacrer (la guerre des exploiteurs) prennent leurs  forces parmi les populations  et en plus leurs budgets sont à la charge de celles-ci. En fait, les êtres humains y contribuent à la fois avec leur corps et aussi leur argent. Pendant qu’ils se battent, les exploiteurs se cachent pour se protéger. Ainsi ils font participer les autres êtres humains dans les massacres, assassinats et pillages des malheureux, des pauvres et des travailleurs. Tous ces massacres, pillages et destructions par les gouvernements, les contribuables en sont complices, car personne n’ose refuser de payer, de protester ou de  ne pas participer ou  d’empêcher son enfant d’aller faire l’armée sinon les malheurs (comme l’épée de Damoclès) tomberont sur eux. Ce n’est pas pour rien qu’on condamne à mort les déserteurs ou si quelqu’un ne paye pas les chantages (impôts, taxes, assurance…), mille malheurs s’abattront sur lui.

     Vous êtes maudits par les dieux tout puissants.

     Les exploiteurs construisent les armes avec des matériaux rares et les vendent moins cher que certaines nourritures. Ils les construisent de telle manière qu’ils puissent détruire, assassiner et blesser  efficacement pour qu’ils soient ravis de leurs profits et de la progression de leur capital.

     Les exploiteurs font la guerre en jetant les humains les uns contre les autres, qu’ils soient petits ou grands, femmes ou hommes, vieux ou jeunes, croyants ou non croyants, savants ou non, de n’importe quelle forme qu’ils soient, qui s’entretuent  et si cela continue, tueront et tueront toujours…

     Dans le système (relation toujours) d’ESTESMAR, il n’y a pas simplement la guerre entre les pays (les propriétaires) et les peuples au nom du racisme, nationalisme ou n’importe quel nom que ce soit, il y a aussi la guerre à chaque coin de  rue ou d’immeuble, et même entre voisins, parfois aussi entre les membres d’une famille avec les mêmes arguments.

     L’ESTESMAR sans guerre n’a pas de sens. La guerre est un élément vital pour lui et aide à son développement et sa croissance.

     Cette maladie de la société sépare les gens que cela soit dans ou entre les nations, pays, une région ou un quartier, même dans l’enceinte de la famille. Une famille explose à cause d’ESTESMAR. C’est l’ESTESMAR qui détruit la famille.

     Les compagnies et les entreprises, grandes ou petites productions d’armes, quelques soient leurs formes, leurs caractéristiques, chimiques ou bactériologiques, des mines anti-personnelles, atomiques, à neutrons, thermonucléaires, lasers, revolvers, drogues, sont construites pour être utilisées, tôt ou tard. Même pour leur vie, ces compagnies ou entreprises sont obligées de faire la guerre ou de créer la guerre et de faire peur pour vendre. Elles sont obligées de produire, de vendre et de créer la guerre, à petite ou grande échelle. Elles produisent pour être utilisées ou consommées et non pas pour le plaisir des yeux, pour les regarder ou les garder dans les entrepôts. Dans toutes ces entreprises travaillent des savants, techniciens, ouvriers, gardiens, vigiles, polices, espions, informateurs, médecins et cetera et ils doivent vivre également. Ces exploiteurs ont la puissance et capacité des dieux. Ils ont la puissance de destruction de la Terre, ils construisent toujours et davantage. Il n’y a pas d’autre dieu plus puissant qu’eux. Les entreprises des exploiteurs d’Etat n’existent pas pour rien. C’est grâce aux guerres, massacres et tortures qu’elles continuent leurs existences. C’est une façon de gagner de l’argent même si cela aboutit à la disparition de l’humanité. Les drogues font partie des armes à destructions massives. On les produit pour détruire et non pas pour garder en vie. Les cigarettes, cigares ou alcools ou n’importe quelles drogues sont des armes que les riches utilisent pour leurs intérêts (de l’argent et de la propriété) et ils en gagnent beaucoup. Il est intéressant de savoir que les exploiteurs (les gouvernements, les métaphysiques et «les capitalistes») disent  «c’est pour la démocratie, la nation, la patrie (les propriétés des riches), pour les nations unies, les droits de l’homme, les médecins du monde, les patrimoines de l’humanité, la croix rouge, contre le terrorisme, pour sauver les ressortissants (les envahisseurs de la patrie), pour la métaphysique, pour les différences et cetera». Les exploiteurs utilisent ces noms  pour bien ensorceler les gens et pour donner une belle image et leur faire croire à leur guerre. De toute façon, aucune guerre ne peut jamais être propre et ne le sera jamais. Il faut être sale et lâche pour ne pas montrer la réalité des guerres comme ils le sont.  

     On ne peut parler de la guerre et de la paix sans dire un mot sur les exploiteurs qui en sont les acteurs principaux. C’est dans le système d’ESTESMAR que l’on parle de guerre et de paix sans nommer les exploiteurs. C’est parce qu’ESTESMAR ne veut pas se désigner comme coupable. C’est pour cela qu’il les appelle les guerres de culture, religion, racisme, nationalisme et cetera. Les guerres mondiales ne se sont pas produites que deux fois dans notre histoire mais plusieurs fois, et cela continuera à se réaliser de la même façon avec les mêmes règles, lois et données. Mais cette fois on utilisera les armes ultra destructibles.

     L’homme, avec toutes ses connaissances et son savoir qui se voit grand et intelligent, est un animal particulier qui tue, massacre et assassine ses semblables. Il pille et condamne à mort et parfois il détruit et massacre en quelques minutes des milliers d’enfants, de femmes, d’hommes, d’animaux, de plantes et d’arbres. L’homme est le seul animal intelligent, qui même pour chasser un animal, utilise les armes plutôt que son cerveau.  

     Dans la deuxième guerre mondiale il y a eu plus de cinquante millions de morts chez les êtres humains, les assassiner  n’était pas pour la vie mais pour l’ESTESMAR. Les exploiteurs l’ont en l’espace de cinq ans seulement et ont fait des milliers de malheureux. Ils ont détruit les forêts, les animaux, les monuments historiques et les traces de notre passé. Tout cela n’a pas été fait pour que les exploiteurs ou les vivants se nourrissent ou consomment mais ce n’était que pour l’ESTESMAR et seulement ses intérêts. De la même façon dans l’histoire, les peuples connus et inconnus ont disparu, certains complètements, mais cette fois, si cela se produit ce sera la fin de l’existence humaine sur Terre.

     Les exploiteurs poussent les peuples entre eux au nom des guerres ethniques, tribales et cetera.  

     Les animaux même les plus sauvages ne le font que pour manger. Ils ne tuent pas pour les profits, l’argent, la propriété et l’échange. Les massacres, assassinats, tortures et le fait de rendre les gens malheureux n’existent que chez les êtres humains. Les animaux n’ont pas la connaissance scientifique ou logique et ils ne se prennent pas pour des êtres intelligents. Ils ne sont pas égoïstes,  ils ne se prennent pas pour des dieux, ni puissants, ni faibles et ni forts.

     Si la science n’arrive pas à « domestiquer » la société humaine ce sera la fin de l’existence de genre humain.


 

                         Vive l'Entraide, la Solidarité, la Cooperation
                                 Vive la Commune 
                                                         mehdi.shohrati@manifesteducommunisme.com