Mehdi SHOHRATI                                                                MANIFESTE 
                                                                                                                  
           Quand la Science prend position!                         COMMUNISME                                      Philosophie Scientifique
                     ACCUEIL      Les Infos Journalière  L'Hommage  En Persant       
   Sommaire
 
   Quel est le but?
   A propos du site
       Manifeste
           du
    Communisme
   La Dialectique
   La Science
   La Philosophie
  La Démocratie et les communistes
   La Démocratie
           ?

    M.C et M.P.C
           APE
 Fitichisme de Marchan..
      La Solidarité
   Crise Quelle Charme
 

                                      PRODUCTION 

 

     L’homme pour son droit inné ou pour atteindre  son droit inné, doit produire. La production vient par le travail, c’est vital pour l’homme car il fait partie du droit inné. L’homme ne peut pas vivre longtemps sans production.

     Les êtres humains viennent au monde, respirent, mangent, boivent, dorment, se reposent, évacuent leur déjection, font l’amour, jouent, sont curieux, ont une situation et un environnement adapté, sont propres, sont en bonne santé et ont la connaissance scientifique et travaillent pour la réalisation du droit inné. Tout cela sans production ne marche pas. Une personne seule est incapable de produire les éléments du droit inné.

     La production est un ordre (nécessité) social.

     L’ensemble de réactions, de pratiques, de mouvements physiques ou moraux pour se procurer le droit inné, c’est la production, une fois que celui-ci est obtenu. Le travail et la production n’ont pas la même signification dans la nature que dans l’ESTESMAR. La production est un autre aspect du travail, que cela soit le travail physique ou moral. Pour la production la valeur (l’argent, la propriété) est incompréhensible.

     Le travail physique est un ensemble de mouvements pour la réalisation du droit inné.

     Le travail moral est un ensemble de connaissances scientifiques pour mieux atteindre le droit inné. En d’autre terme le rendre artistique. C’est la connaissance scientifique qui donne un autre aspect à la vie humaine. C’est elle- même qui pourra gérer, régler  et décider de la vie humaine. Le travail moral est l’utilisation et l’apprentissage des règles, lois et données de la science (connaissance scientifique), c’est la dialectique de la nature ou la logique.

     La production et le travail sont des données philosophiques.

     La production et le travail, physique et moral sont des données de la polarité qui utilisent les règles, lois et données de la polarité de la philosophie. Elles sont unies et l’une sans l’autre n’a pas de sens.

     La production fait partie et est un élément du droit inné.

     La participation à la production et le travail (physique, moral) de façon diversifiée, variée et dialectique ont des rôles importants dans la croissance et le développement humain, et dans n’importe quel domaine que ce soit.

     La diversification est un élément du droit inné.

     La production est très liée à la science.

     Elle a besoin des activités physiques et morales (des jeux) comme les sports, la musique, la danse, le dessin et cetera…

     La production ne marche pas avec le désordre. A vrai dire, avec le désordre on ne peut pas produire ou travailler et même vivre. La production et le travail sont contre le désordre. Les désordres détruisent l’humanité, comme dans le système (relation) d’ESTESMAR.

     La production est un ordre (droit) naturel. Pour le droit inné il faut que l’homme produise. Mais justement ici,  il y a un problème. Pour produire ou plutôt pour la production, l’ESTESMAR est nécessaire, la société est basée sur celui-ci, la production et le travail lui appartient également. S’il n’y a pas l’argent, la propriété et l’échange, la production et le travail poseront des problèmes et même très graves.

     La production qui est un ordre naturel dépend d’un élément étranger qui existe dans la relation humaine qui est l’ESTESMAR. Dans la société d’ESTESMAR la production n’est pas pour le droit inné, mais pour lui-même, c'est-à-dire que l’on produit pour l’argent, la propriété et l’échange. Si l’on produit et que personne n’achète, ils seront détruits. En réalité les gens produisent et travaillent pour l’ESTESMAR. On ne produit pas pour le droit inné. C’est cela qui crée les désordres dans la production. L’ESTESMAR est la seule cause de la destruction de la nature et de l’animal (l’air, l’eau, la terre, la mer, l’atmosphère). La destruction de la nature mène également à la destruction de tous les êtres humains, sans exception.

     L’ESTESMAR veut dominer la nature et la gouverner et dire ainsi qu’il est le dieu des dieux, capable et puissant. Mais ce n’est que la fin de l’existence des vivants  dont les êtres humains sur Terre et même peut être la Terre. Sans savoir que la nature a ses propres règles, lois et données.

     Les exploiteurs pour plus de profit utilisent des tas de manières et de façons pour diminuer la charge et augmenter le profit. Tous les moyens sont bons pour plus de profits (même s’ils font avaler n’importe quoi,  en utilisant les machines, l’électronique, et cetera). C’est une règle de l’ESTESMAR.

     L’ESTESMAR n’a pas d’âme, ni sentiment, ne connaît ni respect,  ni harmonie, ni solidarité, ni la nature, ni enfant, ni vivant et ni la mort. Même en priant, devant ou à l’intérieur des temples, des idoles, il ne sent rien du tout, et il ne réagit pas. Pourtant il vous impose à prier devant lui et pour lui.

     Les exploiteurs veulent plus que ce qu’ils ont, et plus de profits, et moins de problème, moins de perte et d’achat même si cela vient gratuitement de la nature. Manque de la dialectique entre le travail, la production et la nature finira par la destruction des humanoïdes.

     Les causes d’inégalité ou de désordre dans la production sont :

          -surproduction et puis leur destruction, pour l’ESTESMAR.

          -Distribution illogique entre la production et le consommateur (utilisateur), pour l’ESTESMAR.

          -Utilisation illogique des machines ou et de l’électronique à la place des hommes pour l’ESTESMAR.

          -Création de produits uniquement pour acheter : Jetable ou système de consommation qui ne résout pas vraiment le droit inné. Ce sont des produits qu’il faut consommer tout le temps, que cela soit la « mal bouffe », des vêtements jetables, des maisons jetables, et les productions individuelles, que pour une personne et de bonne qualité et non pas pour la société. Comme un avion, voiture, maison. Ou si on achète peu, on paye plus, et si on achète plus on paye moins. Et cetera.                                                                                                      

     L’individualisation des produits crée plus d’égoïsme, d’égocentrisme, d’individualisme, de marginalisme, ce  sont les éléments d’ESTESMAR.

     Attention, le manque d’utilisation dialectique de la production, du travail et de la nature détruira les êtres humanoïdes sur Terre.

          -La destruction des forêts et de notre environnement adapté, et remplacé par des constructions de forêts et d’environnement d’apparence, illogique et non dialectique n’est que pour l’ESTESMAR.

          -La destruction des animaux (dite) naturelle, la production  des animaux en batterie, garder les autres animaux dans des zoos ou parcs zoologiques ou chez les amis des animaux (prison des animaux,  parce qu’ils n’ont pas payé ou pas assez),  la destruction d’harmonie (dialectique) entre les animaux et ceux-ci avec la nature, la destruction de leur environnement, la diminution des animaux de grande taille (sauf les êtres humains), l’ augmentation d’insectes et la création d’animaux dressés à la haine et la diminution des animaux variés sur Terre, c’est pour l’ESTESMAR.

          -L’augmentation des routes, des villes, des êtres humains, des animaux domestiques, et la destruction des espaces naturels, c’est pour l’ESTESMAR.

          -L’augmentation des différentes formes de trafics (humains, maisons, villes, routes, voitures, avions, armes, drogues et cetera), et le recul de la nature, c’est pour l’ESTESMAR.

          -Le manque d’harmonie (dialectique) entre la production et la destruction de droit inné.

          -Les différentes formes de pollutions de l’air, de l’eau potable ou salée, des forêts, des animaux et des êtres humains eux- mêmes.

          -Le manque de classification de la production et de travail ainsi que l’existence des concurrents, n’est que pour l’ESTESMAR.

     La production doit se baser sur le droit inné et rien que pour le droit inné et laisser la nature tranquille. La proportion entre les êtres humains et la nature doit être dialectique et ne pas remplacer la nature par les villes, les êtres humains ou autres et créer des barrières, des murs, des barbelés et autres dans la nature.

 

 

                         Vive l'Entraide, la Solidarité, la Cooperation
                                 Vive la Commune 
                                                         mehdi.shohrati@manifesteducommunisme.com