Mehdi SHOHRATI                                                                       MANIFESTE                                                        La Terre promise
                                                                                              du      
  Quand la Science prend position!                               COMMUNISME                                    Philosophie Scientifique
        ACCUEIL   Documents    Les Infos  L'Hommage  En Persan   Séminaire    @ 
   Sommaire
 
   Quel est le but?
  
Quel est le problème?

 A propos du site
  
     Manifeste
           du
    Communisme
  
 Les Dialectiques

   La Science
 
  La Philosophie
 
La Société

Communisme

 La Démocratie et les Communistes
  
 La Démocratie
 
    ?

   
    M.C et M.P.C        

APE

 Fitichisme de
Marchandise


      La Solidarité
  
 Crise Quelle Charme

  Comment devenire Riche?


                      Documents-47

Page : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14  15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50

----

----

----

----

----

----

Le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) a été créé en 1988 en vue de fournir des évaluations détaillées de l'état des connaissances scientifiques, techniques et socio-économiques sur les changements climatiques, leurs causes, leurs réactions potentiels et les stratégies de parade.

"Durant le sixième cycle d'évaluation, entre octobre 2018 et septembre 2019, le GIEC a apporté la touche finale à trois rapports spéciaux."

----

----  «Les "ciseaux à découper l’ADN" suscitent d’immenses espoirs de traitement des maladies génétiques. Mais cette technologie inquiète aussi sérieusement les services de sécurité.»

----

----

----

---- 

----Le dernier rapport du GIEC confirme ses pires prévisions : le WWF appelle à des “efforts colossaux et urgents” pour limiter le réchauffement climatique 09. août 2021

-     

----           

    

 

----     

----

----

----

----

----

----   

----  Après la Seconde Guerre mondiale, la possibilité de prendre le contrôle de l’esprit d’une personne est devenue l’un des principaux objectifs des services de renseignement. Au milieu de jeux d’espionnage sans fin, la capacité de faire dire à quelqu’un toute la vérité lors d’un interrogatoire, ou d’effacer la personnalité d’un sujet pour en imposer une autre – peut-être, une personnalité contrôlée – est devenue assez attrayante pour les services secrets.

En 1979, John Marks, ancien fonctionnaire du département d’État américain, a publié un livre intitulé « The Search for the Manchurian Candidate » (La recherche du « candidat mandchou »), qui portait sur les expériences de manipulation mentale de la CIA et se fondait sur des documents de l’agence publiés dans le cadre de la loi sur la liberté d’information.

Le terme « Candidat Mandchou » est né du titre d’un roman de Richard Condon, publié pour la première fois en 1959, qui raconte l’histoire d’un soldat américain ayant subi un lavage de cerveau et transformé en assassin par les communistes. À l’époque, la crainte que les rivaux de l’Amérique puissent utiliser de telles techniques n’était pas seulement un fantasme fictionnel, mais un sujet de préoccupation très sérieux.

Voici comment John Marks décrit la situation : « En 1947, la loi sur la sécurité nationale a créé non seulement la CIA mais aussi le Conseil de sécurité nationale, en somme, la structure de commandement de la guerre froide. Les dirigeants de l’Office of Strategic Services en temps de guerre, comme William Donovan et Allen Dulles, ont exercé un lobbying fébrile en faveur de cette loi. Les responsables de la nouvelle structure de commandement ne tardèrent pas à mettre en pratique leurs craintes et leurs notions grandioses. Réagissant à la menace perçue, ils ont adopté une attitude impitoyable et belliqueuse à l’égard de quiconque était considéré comme un ennemi, en particulier l’Union soviétique. Ils ont pris sur eux de combattre le communisme et tout ce qui pouvait mener au communisme partout dans le monde. »

"Le rapport principal contient un énorme chapitre consacré à l’utilisation d’agents chimiques et biologiques par les agences de renseignement. « La crainte que des pays hostiles aux États-Unis n’utilisent des agents chimiques et biologiques contre des Américains ou des alliés de l’Amérique a conduit au développement d’un programme défensif destiné à découvrir des techniques permettant aux agences de renseignement américaines de détecter et de contrer les agents chimiques et biologiques », indique le rapport, qui précise que l’arme défensive s’est rapidement transformée en arme offensive."

"MKULTRA

Le principal programme de recherche de la CIA sur le contrôle de l’esprit, qui s’est avéré être un véritable choc lorsqu’il a été découvert, fut MKULTRA, dirigé par le Dr Sidney Gottlieb. Lancé en 1953 et interrompu dix ans plus tard, ce programme consistait à tester le contrôle du comportement humain à l’aide de radiations, d’électrochocs, d’outils psychologiques et psychiatriques, de substances de harcèlement et de dispositifs paramilitaires. Le projet disposait d’une branche spéciale, MKDELTA, chargée de superviser les tests effectués à l’étranger."

 "La CIA, se présentant comme une fondation de recherche, a conclu des accords avec des universités, des hôpitaux et d’autres institutions pour obtenir les matériaux et les substances dont elle avait besoin. Les tests étaient effectués sur des sujets humains, à leur insu ou non. Même ceux qui se portaient volontaires pour participer à la recherche ne connaissaient pas le but réel de celle-ci. La CIA considérait que l’aspect secret était nécessaire car, dans une éventuelle opération, le sujet ciblé serait certainement involontaire."

----                

---- 

----     

----

Dans les années 1960, il a été largement rapporté que "l'héroïne a commencé à affluer aux États-Unis depuis l'Asie du Sud-Est dans des sacs mortuaires revenant de la guerre, avec l'aimable autorisation de la CIA". [1] Au même moment, John Lennon a déclaré : « Nous devons toujours nous souvenir de remercier la CIA et l'armée pour le LSD… Ils ont inventé le LSD pour contrôler les gens, et ce qu'ils ont fait, c'est nous donner la liberté. [2] Pratiquement tous les intellectuels, les gourous, les toxicomanes et même les musiciens de la contre-révolution étaient d'accord avec Lennon.

"Sous le directeur d'Allen Dulles, la CIA et Gottlieb ont délibérément répandu le LSD pratiquement partout dans les années 1950 et 1960 afin de contrôler les gens."

"Gottlieb était justement appelé "le sorcier noir". [18] Il était scientifique au laboratoire de l'armée américaine à Fort Detrick, Maryland, et a été spécifiquement chargé par la CIA de créer une toxine mortelle qui permettrait à la CIA non seulement de manipuler les gens à volonté, mais d'assassiner les ennemis et les dissidents perçus."

"Gottlieb, tout au long de sa vie, n'a jamais été poursuivi pour son crime. Il était protégé par la CIA, les institutions oligarchiques et l'élite. S'il y avait une personne qui méritait d'être pendue avant de mourir, alors cette personne aurait dû être Sidney Gottlieb."

-  UBER

----

----

----

----Bombe atomique de la Vérité : L'arnaque de la peur du nucléaire par Galen Winsor 28 févr. 2022

Page : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14  15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50

                         Vive l'Entraide, la Solidarité, la Cooperation
                                 Vive la Commune 
                                                         mehdi.shohrati@manifesteducommunisme.com