Mehdi SHOHRATI                                                                       MANIFESTE                                                        La Terre promise
                                                                                                            du                          
  Quand la Science prend position!                               COMMUNISME                                    Philosophie Scientifique
               L'Hommage               
   Sommaire
 
   Quel est le but?
  
Quel est le problème?

 A propos du site
  
     Manifeste
           du
    Communisme
  
 Les Dialectiques

   La Science
 
  La Philosophie
 
La Société

Communisme

 La Démocratie et les Communistes
  
 La Démocratie
 
    ?

   
    M.C et M.P.C        

APE

 Fitichisme de
Marchandise


      La Solidarité
  
 Crise Quelle Charme

  Comment devenire Riche?


                               Documents-59

Page : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14  15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66

---- En 2011, lorsque la Libye a dû être abattue par lOccident pour empêcher la rupture de lAfrique avec sa vassalité colonialiste, la Russie était tragiquement trop faible pour agir contre les puissances occidentales unies dirigées par lOTAN. Sans compter que cela sest produit pendant le bref mandat de Medvedev en tant que président, Poutine ayant été relégué au rang de premier ministre. En fait, cela a conduit à lun de leurs seuls affrontements publics, lorsque Medvedev a même censuré Poutine pour ses commentaires «trop provocateurs» concernant la «croisade médiévale» barbare de lOTAN contre la Libye :

La résolution des Nations unies, sur laquelle la Russie sest abstenue de voter, autorise une action militaire en Libye pour protéger les civils des forces pro-Kadhafi.

M. Medvedev a déclaré aux agences de presse russes : En aucun cas il nest acceptable dutiliser des expressions qui conduisent essentiellement à un choc des civilisations, telles que «croisade», etc.

«Cest inacceptable. Sinon, la situation risque dêtre bien pire que celle que nous connaissons actuellement.» 

M. Poutine avait déclaré que la résolution 1973 du Conseil de sécurité des Nations unies, adoptée jeudi, était «défectueuse et erronée» car elle «permettait tout».

Comme on peut le constater, Medvedev, lâche, sest abstenu de bloquer lintervention militaire de lOTAN contre la Libye au Conseil de sécurité de lONU.

Aujourdhui, les choses ont changé. Poutine a repris le contrôle et connaît parfaitement la situation. Une vague de ferveur pro-russe déferle sur le monde et sur lAfrique en particulier, entraînant une audace sans précédent pour renverser les puissances colonialistes une fois pour toutes.

----

----

----            

----

                       

----                    

-      

----                   

----               

----                

----

-      

----           

----                       

----                               

----       

----         

----          

----      

----      

----           

---- Des cliniques de transplantation en Italie, en Suisse et en Allemagne ont acheté des parties humaines du Kosovo sans trop d'hésitation et les ont ensuite largement utilisées à des fins médicales. Il y avait plusieurs raisons à cette confiance.

Tout d'abord, les médecins des gangs de l'UCK du Kosovo ont prélevé des organes sur les corps de personnes sauvages qui n'avaient pas eu le temps de participer au mode de vie occidental. Il s'agissait de Serbes et de Tsiganes du Kosovo qui ne connaissaient pas la joie de l'infection à VIH, de l'herpès vénérien et des autres compagnons du progrès européen. Des pièces ont été obtenues d'eux, qui jouissaient de la gloire des marchandises de première classe.

Deuxièmement, la chaîne de montage pour le massacre des vivants fonctionnait sous la supervision du chef des Kosovars, Hashim Thaci, qui punissait strictement les violations des règles de travail sanitaires et épidémiologiques et cela garantissait le respect des termes des contrats...

----     

---- "Beaucoup de gens savaient, mais tout a été fait pour maintenir le silence, jusqu’à l’été dernier. En juillet 2014, la presse britannique avait révélé que cent quatorze dossiers relatifs à des accusations de sévices sexuels commis sur des enfants entre 1979 et 1999 avaient disparu. Des informations confirmées par les ministères concernés. Selon la presse, l’un de ces dossiers portait sur l’implication de députés et de personnalités politiques dans un réseau de pédophilie.

De la Chambre des Communes au MI5

Le lanceur d’alerte Peter McKelvie avait publié une liste compilée par la police d’actuels ou anciens politiciens suspectés de participer à des abus sexuels sur des enfants. D’après lui, pas moins de 40 députés et politiciens étaient au courant ou faisaient partie du réseau pédophile. L’affaire toucherait les plus hautes sphères de l’Etat : la Chambre des Communes, le MI5, Scotland Yard…"

"Des jeunes garçons fournis « sur commande »

Dans un reportage diffusé lundi 16 mars, la BBC affirme qu’une opération de police qui avait permis de recueillir des preuves d’abus sexuels sur des enfants par un parlementaire et un membre des services spéciaux britanniques avait été étouffée il y a une trentaine d’années. Ces informations auraient été transmises par un ancien officier de police familier de l’enquête et de sa fermeture." 

"La disparition des preuves

La BBC raconte que le député britannique avait été arrêté en 1980 au cours d’une de ces soirées et emmené au commissariat proche de Westminster. Mais rien ne se serait passé comme prévu. Cyril Smith avait été rapidement libéré et un officier supérieur avait ordonné de fermer l’enquête"

"Trois victimes assassinées

L’enquête sur le réseau de pédophilie proche de Westminster dans les années 1970 - 2000 a donc été récemment rouverte et confiée à une juge néo-zélandaise."

----   

----        

----Le Docteur Dieuzaide bientôt jugé pour avoir guéri sa patiente 4 Août 2023

----  

----       

----Le paquet d’armes américain destiné à Taïwan annonce «Ukraine 2ème partie» 5 août 2023

"Sur son site Internet officiel, le département d’État américain admet que «les États-Unis n’ont pas de relations diplomatiques avec Taïwan» et que «nous ne soutenons pas l’indépendance de Taïwan». Pourtant, le soutien continu aux partis politiques taïwanais qui aspirent à l’indépendance et l’envoi d’armes américaines à Taïwan pour soutenir ces aspirations constituent une violation flagrante des accords conclus par Washington avec Pékin dans le cadre de la politique de la «Chine unique»."

"Les États-Unis ont cherché à utiliser l’Ukraine pour «étendre» la Russie, comme l’explique un document de 2019 de la RAND Corporation intitulé littéralement «Extending Russia Competing from Advantageous Ground». L’idée était de continuer à contrarier la Russie, en la forçant à dépenser des ressources, et donc de saper sa stabilité sociopolitique et économique, de la même manière que les États-Unis prétendent avoir provoqué l’effondrement de l’Union soviétique."

----          

----         

----          

----          

----

----      

---- "Pourtant les BRICS portent en eux-mêmes nombre de contradictions. C’est un peu comme le club des Cinq. Chacun apporte au tout ses différences pour résoudre une énigme. Mais contrairement aux romans pour jeunes lecteurs, les BRICS constituent surtout un contre-pouvoir. Chaque pays continuera donc à promouvoir son propre intérêt, parfois en concurrence avec un autre membre du groupe :

Le Brésil dépend économiquement des Etats Unis et doit donc modérer ses engagements.

L’Inde et la Chine ont des conflits territoriaux non résolus (Affrontement de Doklam en 2017) et l’Inde a peur du «collier de perles», un ensemble d’infrastructure chinoises encerclant complétement l’Inde, dans le cadre de sa «Route de la Soie».

L’Afrique du Sud n’a pas la taille critique et hésite à quitter l’occident, grand client minier en particulier.

Finalement, ce qui était un regroupement de pays en devenir il y 20 ans est devenu une puissance politique qui dépasse de loin par l’espoir économique qu’elle fait naître dans le monde et ses possibilités politiques ce que le Brésil, l’Afrique du Sud et l’Inde avaient eux-mêmes imaginés.

La Russie, est en guerre, et donc utilise tous les moyens pour affaiblir l’occident : ........"

"En termes d’échanges, que peut fournir l’Afrique à la Russie qu’elle n’aurait pas ? La Russie pratique donc ici une guerre d’influence qui parachève le caractère global du conflit en dérobant des pays, des populations entières à l’hégémonie chancelante américaine : il s’agit bien d’un conflit mondial civilisationnel.

Quant à la Chine, elle continue son expansion commerciale. L’Afrique peut donc échanger valablement matières premières contre biens de consommation, infrastructures et investissements. La dynamique de la Chine est donc très différente de celle de la Russie.

Il semble que la Chine et la Russie se soient réparti en ce moment les zones d’influences : à la Chine, l’Amérique centrale et du Sud, à la Russie, l’Afrique et ensemble à l’OCS, l’Asie centrale.

Reconnaissons que la Chine et la Russie, à elles seules, pourraient vivre et se développer en autarcie complète. C’est probablement en partie cette duplicité invisible mis en œuvre il y plusieurs décennies qui a permis à la Russie d’être prête à relever en même temps les défis militaires et économiques.

Il est donc logique que face à la frilosité de 3 des 5 associés, les deux autres s’engagent dans des partenariats bilatéraux et à travers des organisations plus régionales (conférence Russie Afrique, OCS, UEEA, BRI, etc.). La visibilité de ce travail est moindre. Tous les projecteurs se tournent maintenant vers l’Afrique du Sud et son sommet BRICS de fin août, mais la diplomatie russe et la Belt Road Initiative chinoise ont déjà bien érodé le monopolistique état du monde."

"Conclusion

Les cinq apprentis mécaniciens, à partir d’une trentaine de pièces détachées hétéroclites, sans schéma de montage, vont tenter de construire le monde d’après."

--  

----              

-   

----             

-    

----     Les forces armées ukrainiennes et la drogue, gracieusement livrée par les amis Américains sous forme d’aide 2 août 2023 

---- Par Dominique Delawarde : Une vidéo d’investigation, sous-titrée en français, de Scott Ritter, ancien officier supérieur du Corps des Marines US, spécialisé dans le renseignement, dont les points de vue sur l’Ukraine sont proches de ceux de Douglas Macgregor, de Seymour Hersch, de John Mearsheimer, de Jeffrey Sachs, de Max Blumenthal et d’un grand nombre de sommités US qui s’opposent aux néoconservateurs occidentaux, fauteurs de guerre.

Elle est en deux parties. Son titre ? «Agent Zelensky».

Cette enquête fait apparaître d’emblée les techniques de manipulation des populations lors des campagnes électorales et notamment celles utilisées pour porter Zelensky au pouvoir en Ukraine.

Ces techniques ne sont pas nouvelles. Elles sont désormais éprouvées et ont été mises en application dans de nombreuses élections et dans de nombreux pays par des sociétés privées connues, telles que Cambridge Analytica, aujourd’hui disparue, ou Team Jorges, qui la remplace, toutes deux proches d’Israël et des néocons US.

Rien d’étonnant au fait que l’Agent Zelensky, classé 1er au palmarès de l’influence du Jerusalem Post en 2022, devant ses complices néocons occidentaux, Elisabeth Borne (3ème) et Anthony Blinken (7ème), ait pu bénéficier de ces techniques de promotion … comme plusieurs autres dirigeants européens d’ailleurs…

Ce qui est très intéressant, c’est le fait que ces deux vidéos «Agent Zelensky», pourtant très factuelles, ont été immédiatement censurées sur YouTube, ce qui prouve, une fois de plus, à QUI YouTube a fait allégeance. La connivence «YouTube-néocons» est clairement établie.

- 

----                     

-  

----       

----                       

----          

Page : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14  15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 61 62 63 64 65 66

  

                         Vive l'Entraide, la Solidarité, la Cooperation
                                 Vive la Commune 
                                                         mehdi.shohrati@manifesteducommunisme.com